Un message important du maire Steinberg concernant la valeur future de vos résidences

"The needs of the many outweigh the needs of the few... or the one," Spock in The Wrath of Khan.

Pour beaucoup d’entre nous, notre maison représente notre principal actif. En tant que maire, j’ai le devoir de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour protéger cette valeur. Plusieurs raisons expliquent pourquoi les maisons à Hampstead sont parmi les plus chères dans l’île de Montréal. Cela tient surtout au fait qu’ici les maisons ont un caractère unique que nous nous efforçons de protéger et de préserver.

Nos règlements municipaux et le Comité consultatif d’urbanisme (CCU) sont la base sur laquelle nous nous appuyons pour la protection de notre belle ville et de la valeur de nos propriétés.

Si nous ignorons nos règlements municipaux et les recommandations du CCU, l’apparence de nos propriétés se dégradera ainsi que leur valeur.

Il y a quelques mois, un résident s’est présenté au conseil avec ses amis et des membres de sa famille nous demandant la permission de doubler sa surface de toit plat de 20 % à 40 %. Ceci ne devrait pas être approuvé pour les raisons suivantes :

1. Dans toute l’histoire de la ville, nous n’avons jamais autorisé une dérogation mineure au règlement des toits plats.

2. Des centaines de belles maisons ont été bâties dans le passé en respectant nos règlements et ce résident ne devrait pas avoir droit à un privilège que les autres n’ont pas.

3. Le plus important et par dessus tout, cela créerait un précédent  qui permettrait aux résidents d’ignorer les recommandations du CCU peut importe si c’est outrageant et non-justifié.

Le CCU a déposé une recommandation unanime de ne PAS accorder la dérogation, surtout à cause du précédent. Néanmoins, le conseil a voté pour la dérogation parce que le processus d’approbation a pris trop de temps. Le conseil avait d’abord décidé de suivre la recommandation du CCU. En tant que maire, j’ai le pouvoir et la responsabilité d’opposer mon véto à une mauvaise décision et c’est ce que j’ai fait cette fois-ci.  Toutefois, mon véto peut être annulé à la prochaine séance du conseil.

Si vous avez à coeur l’apparence de votre ville et la valeur de votre propriété.
Si cela vous ennuie que votre voisin immédiat puisse faire un changement majeur qui rendrait sa maison laide, énorme, ou la rapprocherait trop de la vôtre si le conseil décidait encore d’ignorer nos règlements et les recommandations du CCU;
Si cela vous dérange qu’un précédent soit créé pour à peu près pour n’importe quelle modification qui changerait le caractère de la ville et  réduirait la valeur de nos propriétés.

Alors, téléphonez, envoyez un courriel et/ou venez à notre prochaine séance du conseil, le 1er avril à 20 h, au Centre communautaire. Faites savoir à vos conseillers ce que vous en pensez.

Warren Budning, wbudning@Hampstead.qc.ca (514) 730-2787.
Jack Edery, jedery@Hampstead.qc.ca, (514) 827-9285.
Leon Elfassy, lelfassy@Hampstead.qc.ca, (514) 622-1818.
Michael Goldwax, mgoldwax@Hampstead.qc.ca, (514) 701-1047.
Harvey Shaffer, hshaffer@Hampstead.qc.ca, (514) 754-3184.
Cheryl Weigensberg, cweigensberg@Hampstead.qc.ca, (438) 401-7238.

Cordialement,
Dr Bill Steinberg
Maire, Ville de Hampstead