Foire aux questions


Qu'est-ce que agrile du frêne?
L'agrile du frêne est un coléoptère envahissant extrêmement destructeur, qui s'attaque aux frênes. Il ne pose pas de risque pour la santé humaine. Le coléoptère est de couleur vert métallique (1/2 pouce x 1/8 pouce) et peut être généralement observé entre mi-mai et la fin de juillet. Les larves sont blanches et plates (1 pouce) et se développent sous l'écorce des arbres. Il attaque et cause la mort des espèces nord-américaines de frêne (Fraxinus spp.).

Le sorbier (Sorbus app.) qui n'est pas un vrai frêne, est en sécurité.

Quelle est la gravité de la menace?
L'infestation de l'agrile du frêne est un problème à long terme qui aura des effets pendant longtemps. Il a déjà causé la mort de de millions d'arbres aux États-Unis et au Canada. Sur l'île de Montréal, on estime que près d'un arbre sur cinq est un frêne, et c’est la seule espèce susceptible d’être attaquée par l'insecte.

Beaucoup de ces frênes qui disparaitront sont des arbres matures à Hampstead, et d'autres frênes sont probablement victimes eux aussi de l’agrile du frêne même s’ils ne manifestent pas encore de signes d’infestation. Il est fort probable que tous ces arbres mourront ou devront être abattus d’ici quelques années.

 

Comment se propage l’agrile ?
Le plus souvent par le déplacement des matériaux infestés tels que le bois, billes, les branches, le matériel de pépinière, les copeaux et le bois de frêne. Dans les zones urbaines, l'agrile du frêne, à l’état adulte, peut voler sur plusieurs kilomètres, à la recherche de nourriture.

 

Quelle est l'importance d'un frêne?
On le trouve couramment dans les rues, dans les régions boisées et les forêts du sud du Canada. Son bois est également utilisé pour fabriquer des meubles, planchers de bois franc, des bâtons de baseball, manches d'outils, des guitares électriques, des bâtons de hockey et d'autres objets qui doivent être solides et résilient.

 

D’où vient l’insecte? Comment est-il arrivé au Canada? Depuis combien de temps est-il ici?
L'agrile du frêne est originaire de Chine et de l'Asie orientale. En mai 2002, il a été constaté dans le Michigan (Etats-Unis) et en juillet 2002, il a été trouvé dans le comté d'Essex, en Ontario. En 2012, il a été détecté sur l'île de Montréal pour la première fois.

 

À quel endroit a-t-on repéré l’agrile du frêne au Canada?
En ce moment il a été détecté dans le sud de l'Ontario et du Québec (MRC de Papineau et des Collines de l'Outaouais, dans la municipalité de Carignan au Québec et dans les villes de Gatineau, Laval, Longueuil et l'île de Montréal, y compris Hampstead.

 

Qui a la responsabilité du contrôle réglementaire de l’infestation ?
Sous l'autorité de la Loi sur la protection des végétaux, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a la responsabilité d’empêcher l’introduction ou la propagation au Canada des ravageurs justiciables de quarantaine. L’ensemble des intervenants fédéraux, provinciaux, municipaux continuent d’unir leurs efforts pour protéger les précieuses ressources forestières du Canada.

Sur l'île de Montréal, les mesures de contrôle pour toutes les villes de l'agglomération ainsi que les autres municipalités sont coordonnés par la Direction des grands parcs de la Ville de Montréal, mais la responsabilité de leurs mises en œuvre revient à chaque municipalité. La Ville de Hampstead demeure responsable de tous les arbres sur son territoire.

Quel est le plan de l’ACIA pour lutter contre l’agrile du frêne ?
Le ACIA estime qu’il est justifié de prendre des mesures pour en ralentir la propagation par:

  • réglementer le déplacement du bois de chauffage et des produits du frêne ;
  • mettre en œuvre l’application de la loi ;
  • exercer une surveillance ;
  • assurer une communication efficace, et ;
  • soutenir la recherche de manière continue.

La lutte biologique et la résistance naturelle des arbres pourraient jouer un rôle de plus en plus important dans la gestion des populations de cet insecte.

 

L’ACIA / Québec / Hampstead abattra-t-elle des arbres infestés ? Une indemnisation sera-t-elle disponible ?
Non, ni le Gouvernement fédéral ni celui provincial n’enlèveront les arbres et ils ne fourniront aucune compensation pour l'enlèvement des frênes. Les propriétaires de frênes sont responsables de l'enlèvement des arbres qui sont infestés par l'agrile du frêne et de couvrir les coûts associés à l'enlèvement.

À Hampstead, la Ville va abattre, lorsque nécessaire, les frênes sur le domaine public qui ont été fortement infestés par l'agrile du frêne. Les résidents demeurent responsables de traiter ou abattre les frênes sur leur propriété privée. La Ville ne fournit aucune indemnité pour ce travail.

Que sont des zones réglementées?
Les zones réglementées sont établies par les arrêtés ministériels et d'un préavis d'interdiction de mouvement, afin de ralentir la propagation de l'insecte, de protéger la santé des arbres et des forêts du Canada et prévenir les pertes économiques des industries des pépinières, du bois d’œuvre et du tourisme ainsi que les municipalités.

Quels sont les matières visées par les restrictions de déplacement des zones réglementées?
Matériel de pépinière issue du frêne, les frênes, les billes de frêne, le bois de frêne, du bois brute (y compris les palettes et autres matériaux d’emballage en bois de frêne, l’écorce et les copeaux de bois ou d'écorce de frêne) et le bois de chauffage de toutes les essences.

Y a-t-il des amendes pour déplacer du bois hors d'une zone réglementée?
Oui, vous pouvez être condamné à une amende pour déplacer du bois en dehors d’une zone réglementée. Une sanction immédiate pouvant atteindre $ 15,000.00 peut être imposée à des personnes ou à des entreprises.

Qu'est-ce que la Ville de Hampstead fait?
La Ville de Hampstead se prépare en mars 2013 à abattre près de 70 frênes dans le secteur du Croissant Netherwood de notre communauté. Ces arbres publics ont été fortement infestés par cet insecte destructeur et doivent être enlevés avant le 31 mars, avant qu’il n’y ait d'autres restrictions fédérales en vigueur empêchant le transport du bois infecté. L’élimination de ces arbres peut aussi aider à réduire la propagation de cet insecte qui s'attaque aux frênes sains à Hampstead et à travers toute l'extrémité Ouest.

La Ville de Hampstead collabore également avec la Direction des grands parcs de la Ville de Montréal pour évaluer si d'autres arbres publics situés dans d'autres secteurs devront être enlevés, s’il est nécessaire.

 

La Ville de Hampstead plantera-t-elle de nouveaux arbres?
La Ville de Hampstead est actuellement à la préparation d'un programme, prudent et rentable, de remplacement d’arbres, mais même lorsqu'il sera appliqué, ce programme ne sera pas une solution immédiate. Effectivement, il faudra de 10 à 20 ans pour que les nouveaux arbres grandissent et commencent à remplacer les frênes que nous devons éliminer.

 

Que dois-je faire comme résident de la Ville de Hampstead?
Évidemment, comme les insectes ne font pas la différence entre les arbres publics et ceux qui poussent sur les terrains privés, cette situation préoccupante ne peut être traitée de façon efficace sans votre aide. Les efforts que nous déployons ne seront utiles que si les résidents s’occupent également des arbres sur leurs propriétés privées. Pour le moment, la Ville recommande ce qui suit :

  • Que tous les frênes soient abattus et remplacés par des arbres d’une autre espèce qui n’est pas vulnérable aux attaques de l’agrile du frêne.
  • Que l’enlèvement des arbres se fasse d’ici au 31 mars, dans la mesure du possible. Les arbres coupés après le 31 mars devront être laissés sur place et ne pourront être déplacés avant l’hiver. Cette restriction s’applique à toutes les parties impliquées dans l’enlèvement de l’arbre, y compris les entrepreneurs de services d’entretien d’arbres agréés, travailleurs de la construction, entités municipales, et toute autre personne ou organisation.

Une option secondaire consiste à traiter les frênes en utilisant le pesticide TreeAzin qui s’est avéré efficace, s’il est appliqué tôt. Ces frênes doivent être traités à nouveau tous les 2 à 3 ans jusqu’à ce que la menace d’infestation soit passée. Le conseil municipal ne croit pas que ce soit actuellement la meilleure option pour les arbres publics. Toutefois, le conseil n’interdira pas l’utilisation de cet insecticide si les résidents souhaitent en faire usage sur leurs arbres privés

Vais-je devoir obtenir un permis?
Si vous souhaitez abattre votre frêne, nous vous informons que la nécessité d’obtenir un permis est temporairement levée. La Ville de Hampstead demande, cependant, que vous contactiez le Service d'urbanisme afin de nous en informer avant de l’abattre. La Ville de Hampstead se réserve le droit d'inspecter l'arbre en question avant la coupe. Les permis sont encore requis pour l'élimination des autres arbres. Il est important de vous signaler que l’enlèvement des arbres devra avoir lieu avant le 31 mars. Après cette date, tout arbre enlevé, et dont le bois ne peut être passé au broyeur, devra rester sur place, jusqu’à la fin du mois d’octobre, selon les règlements établis par le gouvernement fédéral. Pour les détails du processus, veuillez contacter le Service de l’aménagement urbain au 514 369-8200 poste 6438.

Puis-je utiliser un pesticide sur mon arbre?
Une option secondaire consiste à traiter les frênes en utilisant le pesticide TreeAzin qui s’est avéré efficace, s’il est appliqué tôt. Ces frênes doivent être traités à nouveau tous les 2 à 3 ans jusqu’à ce que la menace d’infestation soit passée. Le conseil municipal ne croit pas que ce soit actuellement la meilleure option pour les arbres publics. Toutefois, le conseil n’interdira pas l’utilisation de cet insecticide si les résidents souhaitent en faire usage sur leurs arbres privés.

Savez-vous qui peut inspecter et abattre mon arbre?
Bien que la Ville de Hampstead possède un inventaire précis des espèces de tous les arbres publics, elle n’a pas la même information pour les arbres sur les terrains privés. Il est donc difficile pour nous de savoir si les arbres sur votre propriété sont à risque. Si la situation vous préoccupe, nous vous conseillons d’engager un arboriculteur agréé qui pourra déterminer s’il y a des frênes sur votre propriété et s’ils sont infectés.

Quel est le délai maximum pour agir?
L'enlèvement des frênes doit avoir lieu avant le 31 mars, qui est la date butoir avant que d'autres restrictions fédérales ne rentrent en vigueur empêchant le transport du bois infecté. Si l'arbre est abattu après cette date, le bois qui ne pourra être passé à travers un "broyeur" devra rester sur place jusqu'à la fin d’octobre, en conformité avec les restrictions du gouvernement fédéral.

Qu’adviendra-t-il si les résidents ne font rien?
Évidemment, comme les insectes ne font pas la différence entre les arbres publics et ceux qui poussent sur les terrains privés, cette situation préoccupante ne peut être traitée de façon efficace sans votre aide. Les efforts que nous déployons ne seront utiles que si les résidents s’occupent également des arbres sur leurs propriétés privées. Votre collaboration dans le cadre de ces efforts est extrêmement importante, puisqu’un seul arbre infecté qui n’est pas traité ou enlevé peut permettre à des centaines de nouveaux insectes de se développer et de se propager ailleurs.

Est-ce-que l’abattage d’un arbre sur la propriété privée est assurable?
La Ville de Hampstead recommande que les résidents consultent leur police d'assurance résidentielle ou communiquent avec leur courtier en assurance afin de savoir s’il y a possibilité de couverture pour l'enlèvement ou le dommage des frênes. Étant donné la particularité différente de toutes les polices d’assurance, la Ville de Hampstead ne peut pas fournir de conseils ni d'avis à cet égard.