Combattre l'agrile du frêne


Hampstead et l'agrile du frêne

C'est avec beaucoup de regret que la Ville de Hampstead doit se résoudre à abattre près de 70 frênes dans les rues du secteur du croissant Netherwood de la ville en raison d'une grave infestation par l'agrile du frêne. Ce travail débutera le mardi 5 mars et se poursuivra pendant deux semaines.
Ces arbres publics sont gravement infestés par l'insecte ravageur et doivent être enlevés avant le 31 mars, soit avant l'entrée en vigueur de restrictions fédérales additionnelles qui interdiront le transport du bois infecté. L'enlèvement des arbres peut aussi contribuer à la propagation de l'insecte nuisible aux frênes en santé à Hampstead et dans toute la partie ouest de l'île.

Malheureusement, cette opération modifiera radicalement l'aspect de la rue dans ce secteur et affectera profondément l'aménagement paysager de la Ville pour des années à venir. Beaucoup de ces frênes sont des arbres matures, et d'autres arbres de la même espèce sont probablement victimes eux aussi de l'agrile du frêne même s'ils ne manifestent pas encore de signes d'infestation. Il est fort probable que tous ces arbres mourront ou devront être abattus d'ici quelques années.

L'infestation de l'agrile du frêne est un problème à long terme qui aura des effets pendant longtemps. On estime que près d'un arbre sur cinq dans l'île de Montréal est un frêne, et cette espèce est la seule à laquelle l'insecte peut nuire. La Ville de Hampstead travaille présentement à la préparation d'un programme prudent et efficient pour le remplacement des arbres abattus; toutefois, même lorsqu'il sera mis en œuvre, les résultats ne seront pas immédiats. Les nouveaux arbres auront besoin de 10 à 20 ans pour se développer et commencer à remplacer les frênes que nous devons enlever. L'information concernant ce programme sera disponible dans les semaines à venir.

Les résidents ont aussi un rôle à jouer

Évidemment, comme les insectes ne font pas la différence entre les arbres publics et ceux qui poussent sur les terrains privés, cette situation préoccupante ne peut être traitée de façon efficace sans l'aide des résidents. Les efforts que nous déployons ne seront utiles que si l'on s'occupe également des arbres sur les propriétés privées. Pour le moment, la Ville recommande ce qui suit :

  • Que tous les frênes soient abattus et remplacés par des arbres d'une autre espèce qui n'est pas vulnérable aux attaques de l'agrile du frêne.
  • Que l'enlèvement des arbres se fasse d'ici au 31 mars, dans la mesure du possible. Les arbres coupés après le 31 mars devront être laissés sur place et ne pourront être déplacés avant l'hiver. Cette restriction s'applique à toutes les parties impliquées dans l'enlèvement de l'arbre, y compris les entrepreneurs de services d'entretien d'arbres agréés, travailleurs de la construction, entités municipales, et toute autre personne ou organisation.

Une option secondaire consiste à traiter les frênes en utilisant le pesticide TreeAzin qui s'est avéré efficace, s'il est appliqué tôt. Ces frênes doivent être traités à nouveau tous les 2 à 3 ans jusqu'à ce que la menace d'infestation soit passée. Le conseil municipal ne croit pas que ce soit actuellement la meilleure option pour les arbres publics. Toutefois, le conseil n'interdira pas l'utilisation de cet insecticide si les résidents souhaitent en faire usage sur leurs arbres privés.

Si la situation vous préoccupe, nous vous conseillons d'engager un arboriculteur agréé qui pourra déterminer s'il y a des frênes sur votre propriété et s'ils sont infectés. Si vous souhaitez abattre votre frêne, nous vous informons que la nécessité d'obtenir un permis est temporairement levée. La Ville demande, cependant, que vous contactiez le Service d'urbanisme afin de nous en informer avant de l'abattre. La Ville se réserve le droit d'inspecter l'arbre en question avant la coupe. Les permis sont encore requis pour l'élimination des autres arbres. Il est important de vous signaler que l'enlèvement des arbres devra avoir lieu avant le 31 mars. Après cette date, tout arbre enlevé, et dont le bois ne peut être passé au broyeur, devra rester sur place, jusqu'à la fin du mois d'octobre, selon les règlements établis par le gouvernement fédéral. Pour les détails du processus, veuillez contacter le Service de l'aménagement urbain au 514 369-8200 poste 6438.

La collaboration est vitale

La collaboration de tous les résidents dans le cadre de ces efforts est extrêmement importante, puisqu'un seul arbre infecté qui n'est pas traité ou enlevé peut permettre à des centaines de nouveaux insectes de se développer et de se propager ailleurs. Les résidents qui ont des questions sur l'agrile du frêne sont invités à contacter l'Hôtel de Ville de Hampstead au 514 369-8200.