Conduites de plomb

Des conduites en plomb ont été installés dans des réseaux d’eau potable de nombreux pays dont le Canada. L’installation de conduites et entrées de service en plomb était très courant au Québec jusqu’en 1970. Ce fût finalement interdit au Québec en 1980 par le Code de construction. Le plomb est maintenant reconnu comme un contaminant et il faut poursuivre nos efforts pour réduire son exposition de nos milieux de vie. 

Hors, la majeure partie de la Ville de Hampstead a été construite avant 1970. Aujourd’hui, le gouvernement du Québec demande le remplacement complet de ces conduites. La Ville de Hampstead souhaite être en agent de facilitation dans cette demande auprès des citoyens.

Pour prendre un rendez-vous pour un inspection visuel avec un membre de l’équipe d’aqueduc des travaux publics de la ville de Hampstead, accédez à la plateforme de rendez-vous. 

Au Québec, l’eau potable est habituellement d’excellente qualité. Le Règlement sur la qualité de l’eau potable établit des normes concernant les contaminants de l’eau qui peuvent présenter un risque pour la santé. Les concentrations de plomb dans l’eau potable distribuée sur le territoire du Québec sont généralement très faibles et comporte peu de risque. Il peut néanmoins avoir des impacts sur la santé. Plusieurs facteurs comme la fréquence et la durée de l’exposition, ainsi que de la concentration de plomb dans l’eau joue un rôle important. 

Le plomb dans l’eau potable provient principalement de la dissolution du plomb présent dans les tuyaux, surtout les tuyaux de raccordement (entrée de service) entre certaines maisons et le réseau de distribution municipal. Une entrée de service est une conduite de petit diamètre (habituellement inférieur à 2 po) qui relie l’aqueduc situé dans la rue et le bâtiment. Elle est généralement faite en plomb ou en cuivre et se compose de 2 sections : celle qui appartient à la Ville et celle qui appartient au propriétaire du bâtiment (de l’intérieur du bâtiment à la limite de la propriété). Les deux sections peuvent être en plomb, mais il est possible que la section de l’entrée d’eau appartenant au propriétaire soit en plomb et que la section appartenant à la Ville ne le soit pas ou vice-versa.

La Ville de Hampstead procède régulièrement des travaux d’entretien sur son réseau d’aqueduc et effectue des analyses de l’eau pour contaminants. La santé des citoyens est une priorité. Règlement municipal numéro 1031

 

Deux usines de filtration (Atwater et Charles J. Des Baillets) alimentent le réseau d’aqueduc de notre secteur de l’ile de Montréal. Des tests y sont fait régulièrement afin d’assurer une eau potable de qualité. L’eau quitte par la suite cette usine et est acheminé à travers un réseau de distribution jusqu’au réseau d’aqueduc de la Ville. Ce réseau étant en fonte et PVC, il y a peu de traces de plomb qu’ y se retrouve.

Les données démontrent que ce sont les raccordements au réseau de la Ville et les tuyaux des entrées de service installés avant 1970 qui serait la principale cause si conçus en plomb. C’est donc lorsque l’eau quitte la conduite de la Ville pour se diriger vers une résidence que l’ont peut commencer à trouver une concentration en plomb plus élevé vu le contact avec le métal.

Voilà pourquoi la Ville de Hampstead souhaite aider leurs citoyens à respecter les normes imposées par le Gouvernement Québecois.

La Ville adopte un Plan d’Action pour s’assurer que chacun puisse suivre les demandes gouvernementales.

Phase 1: Inventaire des secteurs à prioriser.

Comme la majeure partie de Hampstead a été construite avant 1970, un plan sera mise en place pour la collecte des échantillons. Les résidents touchés par la situation recevront une lettre avec les informations nécessaires. 

Phase 2: Dépistage du plomb dans l’eau.

La Ville octroie un contrat à une compagnie qui doit s’occuper de prélever un échantillon d’eau afin de le faire analyser. L’objectif de ces échantillonnages est de surveiller l’exposition au plomb de la communauté. L’échantillon doit être prélevé du robinet et peut être effectué à partir de différentes méthodes, d’où l’importance de choisir celle qui est appropriée pour l’atteinte de l’objectif visé.

Méthode: Comment un échantillon doit-il être récolté? (Ajuster les explications selon la méthode d’échantillonnage)

Il faut ouvrir le robinet le plus utilisé de la résidence (souvent cuisine) et laisser l’eau coulé pour 5 minutes. Il faut par la suite fermer le robinet et attendre 30 minutes sans utiliser l’eau de sa résidence. Au bout de ces 30 minutes, vous pouvez récolter l’échantillon d’eau.

Phase 3: Localiser la source de plomb

Lorsqu’un résultat démontre des traces de plomb, procurer vous un pichet filtrant certifié pour la réduction du plomb offert au centre communautaire ou à l’hôtel de ville. Il est important de refaire un dépistage afin de localiser la source de plomb. 

Phase 4: Inventaire, planification des entrées de services et conduites ciblées.

Une fois l’analyse complétée, les résultats de ceux-ci nous indiqueront d’où provient la présence de plomb et quels remplacements sont nécessaires. 

À qui appartient la responsabilité de remplacer les entrées de service d’eau en plomb ?

La responsabilité est partagée entre la Ville et les propriétaires. La section publique est remplacée aux frais de la Ville. La section privée doit être remplacée aux frais du propriétaire.

Phase 5: Rétroaction

Les citoyens seront tenus au courant si la Ville doit effectuer des travaux publiques sur les conduites municipales et seront également tenus au courant s’il y a des travaux nécessaires à faire sur les conduites de leur résidence. Par ailleurs, un bilan sera mis en ligne pour que chacun puisse avoir accès à l’information.

Concentration de plomb inférieur

Aucune mesure.
Concentration de plomb faible au dépassementDes interventions qui peuvent être faites pour localiser et remplacer les accessoires de plomberie problématiques et des mesures à prendre par les personnes desservies pour réduire leur exposition au plomb.
Concentration de plomb faible au dépassement, mais où le PH devrait être corrigéDes interventions qui peuvent être
faites pour localiser et remplacer les accessoires de plomberie problématiques, modifier le pH et des mesures à prendre par les personnes desservies pour réduire leur exposition au plomb.
Concentration relativement élevéLe résident se devra de  remplacer au complet les entrées de service en plomb en plus des interventions qui peuvent être faites pour localiser et remplacer les accessoires de plomberie problématiques, modifier le pH et des mesures à prendre par les personnes desservies pour réduire leur exposition au plomb.

Sachez qu’un suivi sera fait quand une concentration élevée en plomb sera identifiée.

La Ville peut diffuser un avis lorsque nécessaire. Exemples: avis d’ébullition, d’interruption, de non-consommation, de non-utilisation. 

De son côté, pour se protéger de l’exposition au plomb, les citoyens sont invités à suivre les recommandations de la santé publique du Québec:

  • utilisez un pichet filtrant, un filtre attaché au robinet ou un filtre sous l’évier. Ces dispositifs doivent être certifiés pour la réduction du plomb conformément à la norme NSF/ANSI no 53 et les consignes d’installation et d’entretien du fabricant doivent être suivies rigoureusement.
  • Afin d’éliminer l’eau qui a stagné dans l’entrée de service, laisser couler l’eau du robinet quelques minutes après qu’elle soit devenue froide (fraîche l’été) avant de la boire, surtout si elle a séjourné de longues heures dans les tuyaux (le matin et au retour du travail).
  • Pour la préparation des aliments, des préparations commerciales pour nourrissons et des breuvages, utilisez seulement l’eau froide du robinet. En effet, l’eau chaude a tendance à contenir plus de plomb.
  • Enlevez et nettoyez régulièrement l’aérateur (petit filtre) placé dans le bec du robinet, car le plomb peut s’y accumuler.

Faire bouillir l’eau pour éliminer le plomb est inutile, car il ne s’évapore pas. Cela peut même faire augmenter sa concentration dans l’eau.

La Chronologie des évènements

13 Juin 2022Prise de contact-Phase 1
Juillet à Octobre 2022Phase 2
Septembre 2022 -Printemps/Été 2023Phase 3
Septembre/Octobre 2022 – Printemps/Été 2023Phase 4
Mi-automne 2022Phase 5

*Veuillez prendre note que plusieurs sont entamés en même temps afin de progresser rapidement et réduire l’exposition du contaminant dans la communauté.

Ce tableaux aura de mises à jour afin de refléter l’exactitude de la situation.*

Je souhaite avoir plus de renseignements: